Programme et Supports

Mercredi 3 octobre après-midi :

13h30 - 14h30 : Accueil des intervenants et participants

14h30 - 14h35 : Allocution de bienvenue
                       Comité d'organisation des FRéDoc

14h35 - 14h50 : Introduction des journées
                        Aline Bouchard (URFIST de Paris)

14h50 - 15h30 : Science ouverte : un peu, beaucoup, passionnément, ...
                        Laurence El Khouri (DIST-CNRS)

15h30 - 16h30 : Résultats de la recherche et open data : le cadre juridique
                        Nathalie Gandon (INRA)

Présentation de l’impact des Lois dites Valter (2015) et Lemaire (2016) sur les données de la recherche.

16h30 - 16h50 : Pause Café

16h50 - 17h15 : Retour sur l'enquête Dialogu'IST : positionnement perçu et attendu des acteurs de l'IST face à l'innovation dans le contexte de la science ouverte en mouvement
                       Christine Hadrossek (RIATE), Sylvie Grésillaud (INIST-CNRS)

17h15 - 18h00 : Positionnement et offre globale de l’INIST dans le contexte IST en évolution
                        Claire François (INIST)

 L’Institut de l’Information Scientifique et Technique, unité de service du CNRS déploie ses activités dans le cadre de son projet d’établissement « Ingénierie des connaissances 2018-2022 »

Construit autour de 3 axes cœur « Analyse et fouille de l’information », « Valorisation des données de la recherche », « Accès à l’information scientifique », ce projet s’inscrit dans le contexte de politique nationale de science ouverte.

Axe 1 : Analyse et fouille de l’information 

·  Appui au pilotage : aide au recueil des données sur les publications et à la production d’indicateurs bibliométriques correspondants. 

·  Terminologie et fouille de texte : création et de gestion de terminologies scientifiques et développement des approches de fouille de textes 

Axe 2 : Valoriser les données de la recherche 

· Outils et services d’accompagnement pour optimiser le partage et l’intéropérabilité des données de la recherche (portail OPIDoR) 

·  Formation à distance : plateforme DoRANum intégrant différentes ressources d’autoformation en libre accès sur la gestion et le partage des données de la recherche. 

Axe 3 : Accès à l’information 

· BibCnrs : portail multidisciplinaire d’accès aux ressources électroniques 

·ISTEX : plateforme d’accès aux archives scientifiques (plus de 21 millions de documents publiés entre 1400 et 2015)

-EzPAARSE/ezMESURE : uiste logicielle de mesure des usages des ressources electroniques

18h30   : Présentation des produits régionaux

19h30 - 20h00 : Buffet apéritif

20h30 :  Diner et Anniversaire des FréDoc

________________

Jeudi 4 octobre matin : Panorama / témoignages autour de projets, pratiques ou services innovants

08h45 - 09h30 :  Bases de ressources numériques et services aux chercheurs. Avec ISTEX et OpenMintedD, l'alliance pour une infrastructure de text-mining
                        Laurence El Khouri (DIST-CNRS) et Stéphane Schneider (INIST-CNRS)

ISTEX est une base documentaire qui  propose un accès à distance et de manière pérenne à un corpus multidisciplinaire (plus de 21 millions de documents) avec accès systématique au texte intégral. Elle est dotée d'un moteur de recherche puissant, adapté au volume du corpus et aux besoins des scientifiques offrant des facilités d’interrogation et de téléchargement. 

ISTEX propose également des services permettant la mise en place de traitements des données : extraction, fouille de textes, production de synthèses documentaires. 

La base permet l'enrichissement des portails locaux par un accès unifié à toute la documentation dans une logique de complémentarité avec les acquisitions de chaque établissement. 

L’ingénierie documentaire, par apprentissage semi-automatique entre autres, mise en place dans ISTEX sera présentée : homogénéisation, enrichissement et valorisation du moteur de recherche. Seront également présentés les moyens d’accéder à la plateforme ainsi qu’à son contenu. 

Les licences des contenus ISTEX ont été négociées pour permettre la fouille de texte, dans l’attente d’un environnement légal clarifié et favorable. ISTEX a donc pu postuler à l’appel lancé par le projet d’Infrastructure européenne OPenMinTed pour y connecter sa base.  

La présentation enchainera par OpenMinted, qui est une plateforme open source, ouverte et pérenne grâce à laquelle les chercheurs peuvent découvrir, créer, partager et réutiliser des logiciels, des documents et des ressources pour le text-mining, le TALN, l’Extraction d’Information en travaillant à partir de sources documentaires licitement fouillables tels qu’ISTEX, OPENAIRE et CORE.  

L’analyse de services de fouille de textes à haute valeur ajoutée, exploitant les résultats d’OpenMinTeD, est en cours, au niveau français,  dans le projet VISA TM qui est financé par le comité pour la science ouverte du MESRI et qui sera présenté dans la suite.  La preuve de concept « VISA TM » proposera des recommandations pour la mise en place d’une telle infrastructure nationale et les compétences nécessaires au bon traitement des données textuelles. Le rôle d’intermédiaire du professionnel d’IST dans ce contexte, sera décrit. 

Une démonstration des plateformes clôturera la présentation

 

09h35 - 10h05 : Intervention sur la mutation des pratiques numériques et propositions de services à la MSH de Nantes 
                        Amélie Renard (MSH de Nantes)

La  MSH Ange-Guépin mène depuis plusieurs années une politique volontariste dans l’accompagnement des équipes de recherche ligériennes à la transition numérique. Dans ce but, son pôle numérique s’est doté de deux plate-formes technologiques, Humanum-Loire et Progedo-Loire, chargées d’animer les échanges avec les chercheurs tout en leur proposant une offre variée de formations (courtes/longues, pratiques/théoriques, programmées/à la demande) visant à décomplexer leur rapport au numérique. Cette présentation sera l’occasion d’un retour d’expérience (leviers à actionner, contraintes, mesures de réussite…) ouvert aux discussions.

 

10h10 - 10h40 : Evolution et nouvelles pratiques autour du thésaurus PACTOLS de Frantiq pour son usage notamment en édition numérique                         
                          Blandine Nouvel (Centre Camille Jullian, Aix Marseille)

La réorganisation du thésaurus PACTOLS pour l'archéologie et ses capacités d'interopérabilité répondent aujourd'hui aux besoins de partage des données, au-delà de l'indexation des notices du Catalogue Collectif Indexé (CCI) de la Fédération et Ressources sur l'Antiquité (Frantiq) pour laquelle il a été conçu. Il s'ouvre à de nouveaux usages pour la gestion des données de la recherche et pour l'édition. On présentera le dispositif de transformation structurelle du thésaurus et le programme de sensibilisation et de formation qui l'accompagne.

10h45 - 11h15 : Pause Café + présentation des posters

11h15 - 12h00 : Promesses et limites d'un séminaire interne à un laboratoire de SHS pour sensibiliser et former les chercheurs aux plans de gestion des données
                          Emmanuelle Morlock (HiSoMA, Lyon)

En matière de gestion et de partage des données de la recherche, certaines actions de sensibilisations peuvent être perçues comme des discours d'injonctions teintés de culpabilisation, qui au mieux n'ont aucun impact sur les pratiques, au pire ont pour effet de renforcer les réticences à l'opposé de ce qui était attendu. Or aucune politique de gestion, d'archivage et de partage ne pourra véritablement se mettre en place sans l'adhésion des chercheurs. Cette présentation décrira une expérience en cours au sein du laboratoire HiSoMA, un laboratoire de SHS spécialisé sur l'étude de la méditerrannée antique pour impliquer chercheurs, doctorants et ingénieurs dans une démarche d'élaboration collective de plans de gestions de données, construite autour d'un séminaire interne.

12h00 - 12h15 : Comité pour la Science Ouverte (CoSO) - comment mettre en oeuvre et accompagner la politique de science ouverte
                        Joanna Janik (DIST-CNRS)

12h15 - 13h45 : Pause déjeuner

Jeudi 4 octobre après-midi : Communication et valorisation IST

14h00 - 18h10 : Ateliers pratiques

Cet atelier vous rappellera les règles de base à appliquer ou les écueils à éviter pour communiquer efficacement, la première étant "la communication,c'est l'autre !". En 60 minutes, nous travaillerons à partir des supports de communication que vous aurez apportés et ferons ensemble et en direct des retours sur vos propres documents ou ceux de vos voisins si vous n'en avez pas.

  •       Atelier 2 : Bibliothèque Créative
          Laure Labetaa et Cécile Morzadec (ISAE/SUPAERO - Toulouse)

Besoin de nouvelles idées sur un projet ? Problèmes de locaux, de services, de communication dans l'équipe...? La démarche de créativité permet de trouver des solutions originales grâce à notre imagination et à l'intelligence collective. Tout type de sujet et de public peuvent se prêter à l'exercice.
                   Bibliographie

  •       Atelier 3 : Design Thinking
          Karine Boudoyan (IRPHE), Judith Hannoun (MAP)

L'atelier  " Design thinking" permettra d’expérimenter une méthode innovante de résolution de problèmes, centrée sur l'utilisateur. Les participants seront amenés à résoudre une problématique, issue de leur quotidien professionnel, en appliquant les principes du design thinking présentés lors de cet atelier.

 

19h00 : Visite guidée de la ville

20h30 : Diner

__________________

 

Vendredi 5 octobre  matin : Nouvelles compétences et nouveaux modèles de formation

08h45 - 09h15 : Management transversal et travail collaboratif : retour d’expérience sur l’organisation du colloque « OPEN-EVAL » Toulouse

Françoise Gouzi (DAR, Université Toulouse - Jean Jaurès- Toulouse)

Les professionnels de l’IST en charge des archives ouvertes dans les établissements et structures de recherche du site toulousain, travaillent en réseau depuis 2013 autour des questions liées à l’open access. Le réseau Toul’AO (Toulouse Archives Ouvertes), aujourd’hui adossé à l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, s’est structuré progressivement autour d’objectifs communs : échanges de bonnes pratiques, partage de compétences (pédagogiques, techniques et de gestion de projet) et réalisations concrètes.

A travers l’exemple du colloque « Open access et évaluation de la recherche : vers un nouvel écosystème ? » (Toulouse, 2016) organisé par le réseau Toul’AO, nous analyserons les étapes clefs et acteurs impliqués ainsi que les compétences en termes de management transversal à déployer pour le montage et pilotage d’un tel projet. Comment mettre en place une organisation pour un travail collaboratif efficace ? Quelles difficultés, freins ou risques durant le projet ? Quels bénéfices d’un point de vue individuel et collectif ? Et comment capitaliser pour la suite et préserver la dynamique ?

 

09h15 - 09h45 : Mise en place d’un module doctoral mutualisé en Information Scientifique et Technique
                       Annabelle Filatre (AgroParisTech Montpellier) et Elise Delande (Montpellier SupAgro)

Dans le cadre d’Agropolis et du réseau mutualisé des organismes montpelliérains de recherche en agronomie, une équipe de documentalistes a décidé de mettre en œuvre une offre de module en IST à destination des doctorants spécialisés en Sciences de l’environnement. La démarche a abouti à une mutualisation inter-établissement avec la création d’un partenariat (processus de validation en cours) entre la commission IST d’Agropolis et les services de formation de l’Université de Montpellier. Cette démarche provoque de fait l’innovation dans la mutualisation des instituts, des formateurs et des équipes intervenantes mais elle propose aussi une nouvelle manière d’appréhender les contenus IST à destination des futurs jeunes chercheurs. Elle a également pour but de mettre en valeur l’approche régionale d’excellence avec la mise en place d’une politique de formation des doctorants dans la perspective de l’Université d’Excellence de l’I-Site MUSE.

09h45 - 10h15 : « Open Badges: une autre logique de reconnaissance des compétences »
                        Michel Roland (ancien co-responsable URFIST Nice)

Les Open Badges, ce qu’ils sont et leur place dans le paysage de la reconnaissance ; leurs avantages et les obstacles à leur mise en place ; les utilisations possibles dans le champ de l’IST. la présentation abordera les points suivants :

* Qu’est-ce qu’un Open Badge?
* Pourquoi des Open Badge?
* En quoi les OB peuvent répondre aux besoins émergents
* Mais…
    * ésotérisme
    * horizontalité
    * utopisme?
* « The process is the output »: différents niveaux d’utilité

10h15 - 10h45 : Les compétences attendues des professionnels de l'IST
                        Cécile Swiatek (Bibliothèque Université Paris II Panthéon-Assas)

Les métiers de la documentation et de l’IST ont opéré une mue ces cinquante dernières années, au fil des rapides évolutions de la technologie et de nos sociétés. Nous faisons face aujourd’hui à une intéressante équation, dont la combinaison de lignes peut sembler contradictoire. Avec la gestion des données de la recherche et la science ouverte, nous devons effectuer une montée en compétences expertes pour relever un défi technologique – sans tomber dans une dérive techniciste. Avec la logique de la recherche par programmes et par projets, nous formalisons nos politiques et stratégies de documentation et d’IST pour affirmer notre rôle d’appui et de partenaires de la recherche. Ces modèles de pilotage ont l’intérêt de révéler et de porter une vision stratégique de la documentation dans le milieu de la recherche – mais cela demande de réinventer nos horizons et donc de faire évoluer nos compétences de Leadership. Avec les évolutions des modèles de communication et de publication académiques, couplées aux modalités variables de travail du chercheur actuel – isolé, distant, multi-équipe, fragmenté, électronique, « bibliométré »… – le professionnel de l’IST doit mettre en œuvre de nouvelles formes de médiation, de formation et de communication. Le développement de ces compétences concerne autant sa sphère « métier » que sa qualité de « paraprofessionel » du chercheur avec lequel il est en relation. Comment articuler ces horizons ? Qu’est-ce qui relève d’un socle de compétences, ou au contraire de l’expertise ? Quelles sont les limites du métier, et comment permettre la reconnaissance de certaines compétences rares, en évolution ou au contraire très générales et parfois laissées de côté ?

10h45 - 11h00 : Pause éclair

11h00 - 12h00 : Table Ronde - Science Ouverte et innovations en IST, quelles compétences pour quels métiers ?

Les échanges de la table ronde seront un moment de réflexion « dynamique » en sollicitant l’expérience des participants où le contexte de la Science ouverte doit servir comme cadre. Nous souhaitons faire résonner cette table ronde avec la récente annonce de la ministre concernant le Plan National pour la Science Ouverte. Ce plan et les recommandations associées interviennent dans un contexte où les nouvelles formes de production et de partage des connaissances impliquent fortement l’activité et le positionnement des professionnels de l’IST.

Ce moment d’échanges sera découpé en trois parties :

Partie 1 :  Compétences – formations
Partie 2 : Liens/interactions avec les autres métiers/acteurs
Partie 3 : Insertion dans les projets/actions nationaux autour de la science ouverte

 

12H00 - 12h15 :  Conclusion des journées
                         Aline Bouchard (URFIST de Paris)

12h30 : Déjeuner et départ

 VERSION IMPRIMABLE : PDF

 

Personnes connectées : 3